focus
nouveau billet de 50 euros

Nouveau billet de 50 € : Mise en circulation le 4 Avril 2017

Visuel Header Nouveau Billet 50 euros

Tous les billets de la série « Europe » ont subi des modifications afin de renforcer les signes de sécurité. Après les billets de 5, 10 et 20 euros, le billet de 50 euros disposera lui aussi de signes de sécurité supplémentaires, facilement vérifiables.

La nouvelle coupure : se préparer

Découvrez la méthode d’authentification : « toucher, regarder, incliner » :

  • Touchez le papier : il est ferme et craquant, le billet comporte une série de lignes imprimées en relief sur les bordures à gauche et à droite
  • Regardez le billet par transparence : la fenêtre portrait et le filigrane ainsi que le fil de sécurité deviennent lisibles
  • Inclinez le billet. La bande argentée fait apparaître un portrait d’Europe dans une fenêtre transparente, et le nombre d’émeraude produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut.

Si vous êtes commerçant ou que vous utilisez des machines de traitement de billets ou des automates d’authentification, veillez à ce que votre équipement soit adapté à accepter ce nouveau billet avant sa mise en circulation en avril 2017. Prenez contact avec votre fournisseur ou consultez la brochure destinée aux professionnels manipulant des espèces. Vous devriez demander à votre fournisseur comment procéder à la mise à jour de votre équipement de traitement des billets.

À titre indicatif, une liste des machines et automates pouvant traiter les nouveaux billets est disponible sur le site Internet de la BCE et sera mise à jour régulièrement avec des informations sur le nouveau billet de 50 euros. Vous pouvez également imprimer le poster si vous souhaitez l’afficher.

Visuel Nouveau Billet 50 euros

Voir aussi...

16/03/2017 - Les solutions pour s’assurer des revenus complémentaires (partie 1)

Quelles solutions peut-on envisager afin de se procurer des revenus complémentaires, notamment au moment de la retraite ? Dans cette première partie, nous étudierons les différentes solutions existantes en matière immobilière et la fiscalité applicable à chacune d’elles. Céline de Nercy, Ingénieur Patrimonial chez BNP Paribas Banque Privée répond à vos questions.


Lire l'article