patrimoine financier

Mon Patrimoine Financier

Votre patrimoine financier (portefeuille titres; placements financiers) génère des revenus mobiliers (dividendes, intérêts) et des plus-values de cession. Vous vous interrogez sur les modalités de leur taxation en particulier dans le nouveau contexte fiscal de mise en place depuis le 1er janvier 2018 d’une « flat tax » composée d’un prélèvement forfaitaire unique « PFU » de 12,8 % et de prélèvements sociaux désormais au taux de 17,2 %, sans pour autant que l’option pour une imposition au barème progressif ne soit remise en cause.

Gérer mon
patrimoine financier

  • En quoi le PFU change-t-il la fiscalité de mon patrimoine financier ?
  • Concrètement à quel moment le PFU est-il payé ?
  • Quelle fiscalité pour les plus-values de cession d’actions depuis le 1er janvier 2018 ?

Depuis le 1er janvier 2018, la mise en place du PFU renouvelle les règles de taxation des produits et gains du patrimoine financier.

Le PFU modifie les règles d'imposition des revenus de votre patrimoine financier tels que les dividendes et intérêts. Comprendre l'impact des nouvelles règles pour vous aider à choisir entre PFU ou barème.

Pour les titres acquis après le 1er janvier 2018, le PFU simplifie la taxation des plus-values mais l'option pour les régimes d'abattement pour durée de détention subsiste pour les titres acquis antérieurement. Détail des régimes applicables à la cession de vos titres hors régimes dérogatoires (PEA, PEE…).

En quoi l'augmentation des prélèvements sociaux à 17,2 % affecte t-elle les revenus de mon patrimoine financier et mes plus-values sur titres ?

la mise en place du PFU peut avoir des conséquences sur les règles de taxation des retraits/ rachats sur vos contrats d'assurance vie. Quels sont les nouveaux réflexes ?

Avertissement